Très populaire aux Etats-Unis, la Rat Race est un concept qui décrit l’impasse dans laquelle on se trouve quand on ne cherche pas à prendre son indépendance financière. Signifiant littéralement “Course de Rat”, la Rat Race explique aussi en partie pourquoi il est difficile d’accéder au bonheur quand on est pris au piège par les questions financières usuelles.

Comprendre la Rat Race : Qu’est-ce que c’est concrètement ? 

La “Rat Race” fait référence à un mode de vie financier vécu par  la majorité de la population vit et dont il est difficile de s’affranchir.

La plupart du temps, les gens qui le vivent l’ignorent ou ne veulent pas l’admettre. Ils préfèrent rester dans le déni.

Une personne retranchée dans la “Rat Race” exerce un job qui ne lui plait pas pour payer ses crédits, son loyer, ses factures, ses dettes…En bref pour survivre !

Augmenter ses revenus et obtenir plus d’argent ne résout pas le problème pour une raison simple : La cause est souvent une mauvaise conception et un mauvais rapport à l’argent. Typiquement, les personnes bloquées dans la rat race ont tendance à AUGMENTER les dépenses quand leurs revenus augmentent.

Cet état d’esprit fait qu’on ne peut jamais vraiment atteindre la liberté financière !

Le terme a été popularisé par le célèbre auteur Robert Kiyosaki. Dans son livre à succès, “Père riche, père pauvre”, Kiyosaki en parle en détail.

Voici quelques aspects qui composent selon lui la “course de rat” :

  • Étudiez dur à l’école et obtenez de bonnes notes
  • Aller à l’université et obtenir un diplôme
  • Envoyez votre curriculum vitae et cherchez des occasions d’emploi.
  • Trouver un emploi (d’entreprise) et travailler en tant qu’employé
  • Trouvez-vous avec plus de revenu disponible
  • Améliorez votre style de vie et consommez plus
  • Financer votre style de vie avec des dettes (hypothèque, cartes de crédit, etc.)
  • Restez à votre poste parce que vous ne pouvez pas financer votre dette sans lui.
  • Rincez et recommencez jusqu’à ce que vous preniez votre retraite à un âge avancé.
  • Mourir plein de regrets que tu n’aies pas vécu une vie plus épanouissante
  • Cela vous dit quelque chose ? Je parierais que, pour la majorité de la classe ouvrière, oui.

C’est le chemin qu’emprunte la majeure partie des gens et c’est considéré comme la voie la plus sûre…Disons que si vous vantez ce schéma en société, vous ne passerez pas pour un fou…

Et c’est-là tout le problème !

Les gens participent volontiers à ce cercle vicieux, inconscients de ses implications et de ses conséquences.

En fait, l’ensemble du “système” est structuré de telle sorte que c’est la voie “normale” à suivre.

Malheureusement, c’est la triste réalité pour des millions de personnes dans le monde, surtout dans les pays occidentaux où la consommation est reine !

A quoi cela ressemble ?

Regardons de plus près à quoi ressemble la Rat Race et à quel point elle a été magnifiquement conçue dans la société moderne au fil des ans.

Prenons l’exemple d’une personne qui commence sa vie et finit petit-à-petit piéger :

“Jean est un petit garçon qui va être scolarisé pour la première fois. Il apprend qu’il doit se lever tôt pour aller à l’école, qu’il doit y rester pendant un certain nombre d’heures pour accomplir des tâches prédéfinies, qu’il doit être obéissant à ses maîtres (enseignants) et que s’il réussit dans tous ces domaines, il recevra sa récompense (bonnes notes).

Jean apprend à obéir incontestablement à l’autorité et à en dépendre pour obtenir une récompense. Jean apprend aussi que la coopération, un puissant catalyseur pour réussir dans la vie, est interdite et qu’il est seul, en compétition avec ses pairs.

Jean fera tout ensuite pour aller l’université : Parce qu’il aime ça ? Pas forcément mais parce que la société déconsidère toutes les autres formes de travail et fait toujours l’apologie des études pour réussir sa vie.

Ce propos a bien entendu des conséquences importantes sur la conception que nous avons de la réussite. “Fais des études si tu veux réussir ta vie…”

Encore faut-il faire les bonnes études…Certains métiers paient bien plus que d’autres !

Après avoir terminé ses études, Jean se lance sur le marché du travail.

Et là, il découvre une autre réalité : Beaucoup de refus à cause des employeurs qui recherchent systématiquement des personnes avec de l’expérience…

Et puis, Jean s’aperçoit aussi que les entreprises sont plus exigeantes que prévu.

Elle ne demande pas seulement des diplômes mais aussi des compétences externes en langue, en informatique…En bref, Jean n’est pas aussi compétitif qu’il le pensait.

Mais tant mieux, Jean finit par trouver un job. Content de toucher un salaire, Jean décide de faire comme les autres et saute pieds-joints dans la consommation : Un crédit pour sa voiture, des dépenses liées aux vêtements et aux soirées.

Jean gagne bien sa vie mais n’arrive pas à épargner. Chaque mois, il n’arrive pas à mobiliser du capital qui travaillera pour lui ensuite.

Au final, Jean est pris au piège : Il ne pourra jamais construire la vie de ses rêves car il n’aura ni l’argent, ni le temps pour le faire.”

Comment quitter la Rat Race ?

Evidemment, personne ne souhaite être bloqué dans la rat race. Même si la société en fait implicitement la promotion, personne ne rêve d’un tel quotidien !

Et cela soulève la question :

Comment éviter d’être piégé dans la course de rats ?

Ou encore plus difficile :

Comment échapper à la Rat Race quand on y participe déjà ?

Ce sont des questions difficiles mais pour chacune d’entre elle, il y a une réponse !

La première étape est la prise de conscience. Pour vraiment comprendre quel est le danger.

La plupart des gens ne remarquent même pas qu’ils sont pris au piège ; ils sont trop près du problème pour le remarquer. En fait, c’est eux le problème.

La prise de conscience peut se faire par l’acquisition de connaissances ; Lire des articles, étudier des livres et se tenir informé.

La prochaine étape consiste à réduire vos dépenses et à établir une certaine discipline financière. Comme mentionné au début, ce n’est pas un problème qui peut être résolu simplement en obtenant plus d’argent.

Les gens qui manquent de discipline financière verront leurs dépenses augmenter dès que leurs revenus augmenteront. Il est impératif d’avoir un budget serré jusqu’à ce que vous puissiez vraiment vous permettre les choses dont vous voulez profiter.

Vient ensuite l’acquisition d’un revenu élevé

Idéalement, vous y parviendrez en créant une entreprise scalable qui peut vous apporter des gains conséquences sur la durée

Sinon, essayez de faire carrière dans un domaine qui vous procurera un revenu élevé, comme ceux que nous avons mentionnés ci-dessus (ingénierie, finances, informatique).

L’importance d’économiser de l’argent

Aussi difficile que cela puisse paraître, vous devriez vous efforcer d’épargner au moins 80 % de votre revenu (après impôt).

Mais comment pouvez-vous épargner 80 % de vos revenus ? Cela semble impossible !

Et c’est impossible dans beaucoup de cas, c’est vrai.

Si vous gagnez 2000 euros, cela parait très compliqué d’épargnez 1600 euros par mois. C’est même impossible.

Par contre si vous gagnez 20’000 euros par mois, économisez 16’000 euros devient tout à fait possible. (on peut parfaitement vivre avec 4’000 euros par mois)

Comprenez bien :

Le seul moyen d’acquérir son indépendance financière consiste à mettre de l’argent de coté pour le faire travailler ensuite. Et le seul moyen de mettre de l’argent de coté passe par l’épargne.

En résumé, vous devriez vous concentrer sur l’augmentation de votre revenu et essayer de maintenir vos dépenses au même niveau. Vos dépenses ne devraient pas augmenter jusqu’à ce que vous puissiez atteindre en toute confiance le seuil des 80 % d’économies.

En ce qui concerne les dépenses, vous devriez être très vigilant et concentré lorsqu’il s’agit des décisions qui auront le plus d’impact sur votre budget.

Quelques règles à respecter :

N’achetez pas un gadget/appareil qui vaut plus que ce que vous gagnez en 1 ou 2 jours maximum.
N’achetez pas une voiture qui vaut plus que ce que vous gagnez en 1 ou 2 mois maximum.
N’achetez pas une maison qui vaut plus que ce que vous gagnez en 1 an ou 1,5 an maximum.

C’est purement empirique. Mais suivez ces directives approximatives et vous serez du bon côté.

Devinez ce que la plupart des gens font à la place ? Ils empruntent de l’argent pour acheter une voiture et paient des intérêts pendant des années !

L’investissement : la solution pour quitter la rat race définitivement

Après avoir parlé de gagner plus, de réduire vos dépenses et d’économiser une grande partie de votre revenu, nous sommes maintenant prêts pour la dernière pièce du casse-tête : investir.

Avant de commencer à investir, vous devriez avoir accumulé un montant d’argent comme fonds d’urgence (réserve d’épargne). Il peut s’agir de 3 à 12 mois de dépenses, selon votre profil et votre situation de vie.

Une fois ce montant atteint, tout l’argent provenant de l’excédent de revenus moins les dépenses devrait être investi dans des placements, au lieu de le laisser sur un compte bancaire.

En investissant, vous pourrez faire croître votre avoir net beaucoup plus rapidement et vous protégerez également votre argent contre la force de l’inflation. De plus, vous serez en mesure de générer un revenu passif qui finira par couvrir vos dépenses liées à votre mode de vie.

C’est ainsi que vous vous détachez de la “Rat Race”. Lorsque vos frais de vie totaux peuvent être couverts par le revenu passif que vous procurent vos placements, vous pouvez vous considérer financièrement libre.

Supposons, par exemple, que vous ayez accumulé 1 million d’euros en liquidités. Sur le marché, vous pouvez trouver des placements financiers qui vous procureront un rendement annuel de 5% d’une manière modérément sûre.

Cela signifie que chaque année, vous pouvez profiter d’un revenu passif (avant impôt) de 50 000 euros, sans consommer le capital initial. En supposant que vos dépenses annuelles sont inférieures à 50 000 $, vous pouvez vivre le reste de votre vie sans avoir à trouver un emploi actif.

En résumé, la stratégie d’investissement repose sur 2 phases essentielles

1. Accumulation

C’est la phase où vous travaillez activement afin de générer des revenus. Idéalement, vous occupez un emploi à revenu élevé ou vous travaillez à bâtir une entreprise scalable qui vous offrira des liquidités.

Pendant cette période, vous utilisez votre épargne pour acquérir des actifs de haute qualité axés sur la croissance. Les meilleurs actifs axés sur la croissance sont les actions d’entreprises de qualité.

Après avoir accumulé un montant important d’actifs, vous êtes prêt à passer à la phase suivante.

2. Revenu

Il s’agit de la phase au cours de laquelle vous tirez parti de l’avoir net que vous avez accumulé au cours de la phase d’accumulation. Vous vous concentrez maintenant sur l’obtention du revenu passif requis qui couvrira vos dépenses liées à votre mode de vie.

Au cours de cette phase, vous passez progressivement des actifs de croissance aux actifs axés sur le revenu. Vous liquidez le premier et commencez à acheter le second. Les actifs axés sur le revenu peuvent être des actions, des obligations ou tout autre actif financier qui procure une distribution récurrente (mensuelle, trimestrielle ou annuelle).

En suivant cette stratégie, vous pourrez vous détacher de la “Rat Race” et profiter de la liberté financière. Cela dépendra principalement de l’importance de votre revenu pendant la phase d’accumulation et du montant que vous serez en mesure d’épargner (encore une fois, cible d’au moins 80 %).

Conclusion

La “Rat Race” est un mode de vie financier insidieux qui vous enferme dans un cercle vicieux de travail, de paiement de factures et de répétition jusqu’à ce que vous soyez vieux.

La “Rat Race” est dangereuse, parce qu’elle peut vous attirer sans vous en rendre compte et qu’il peut être extrêmement difficile d’en sortir.

Malheureusement, notre société est structurée de manière à promouvoir tacitement ce type de mode de vie et, par conséquent, la majorité de la population y est déjà piégée.

Si vous n’êtes pas conscient de son existence et de ses implications, et si vous n’avez pas la mentalité financière appropriée, vous ne pouvez pas y échapper.

Pour vous en sortir, vous avez besoin d’une stratégie solide qui consiste à réaliser un revenu élevé, à en économiser une grande partie en minimisant les dépenses et à investir l’excédent pour faire croître votre avoir net.

Malheureusement, si vous n’adoptez pas cette approche, vous serez forcé de travailler jusqu’à un âge très avancé pour survivre.

La seule façon d’échapper à la “Rat Race” sur la durée est d’avoir des connaissances financières et d’être discipliné.